A Guide to Israel
Mob Travel
  • app
  • app

Your convenient guide

Jerusalem. Sur les traces des croises

En 1099 les croisés – les participants de la première croisade, ont assiégé Jérusalem et ont commencé à s’établir sur la Terre Sainte, comme ils pensaient, sérieusement et pour longtemps. Les monuments de l’époque des croisades comptent environ 75 fortifications, châteaux, places fortes et d’autres édifices situés au territoire de quelques Etats modernes – l’Israёl, le Liban, la Syrie, la Jordanie; si on compte les constructions religieuses et les habitations (voire leurs restes), le nombre total des objets fait plusieurs centaines. Il est évident que pour visiter un tel nombre des curiosités il faudra maintes semaines.

Pourtant il est possible de faire connaisance aux marques des Chevaliers de la Croix à la Terre Sainte en se contentant de Jérusalem et ses alentours. Le territoire du royaume de Jérusalem et de la seigneurie d'Outre-Jourdain a conservé beaucoup de témoignages de l’activité des chevaliers européens.

Ce sont tout d’abord les temples et les abbayes construits à l’emplacement des reliques chrétiennes – ainsi que les objets de la double destination: l’abbaye Saint-Samuel étant à la fois une forteresse, la chapelle de l'Ascension étant aussi une poste d'observation et une série d’autres.

Cet itinéraire est conçu à un jour et suppose la visite de dix curiosités de la cité sainte et de ses alentours. Ce voyage propose de regarder d’un autre point de vue aux sites touristiques et aux lieux de pèlerinage célèbres: à la Citadelle près de la Porte de Jaffa comme au siège passé des rois de Jérusalem, au mont du Temple – comme à la résidence des templiers y située à peu près il y a une mille d’années, etc.

De nombreuses constructions religieuses de l’époque des croisés ont conservé des lignes reconnaissables de l’architecture européenne des XI-XII siècles; les unes sont devenues des ruines ou les éléments des édifices plus récentes, les autres soutenues précieusement par de nombreuses générations sont bien conservées presque à l'état naturel – comme, par exemple, l’Église Sainte-Anne de Jérusalem.

bookmark_border